Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Luttes sociales > Gilets jaunes > Liberté pour Christophe Dettinger ! Arrêt de toutes les poursuites contre les (...)

Liberté pour Christophe Dettinger ! Arrêt de toutes les poursuites contre les Gilets jaunes !

Crédit Photo : DR.
Christophe Dettinger, le « Gilet jaune boxeur », devenu bien malgré lui un symbole de l’acharnement politique contre les Gilets jaunes, a été condamné ce mercredi à une peine de 30 mois de prison, donc 12 fermes. Le pouvoir aux abois veut faire des exemples pour décourager celles et ceux qui se mobilisent contre sa politique au service des riches, et poursuit la fuite en avant répressive face à la contestation sociale.

Oui, Christophe Dettinger a asséné des coups à des policiers alors que ceux-ci tentaient de bloquer la manifestation parisienne du 5 janvier. Mais que dire des centaines de vidéos des violences policières commises depuis le début du mouvement ? Que dire des milliers de personnes blessées, des dizaines de manifestantEs mutilés par des tirs de flashball ou de grenades GLI F4 ? Et a-t-on déjà oublié les images des lycéenEs de Mantes-la-Jolie, humiliés par des policiers qui n’ont, à notre connaissance, aucunement été inquiétés alors qu’ils sont visés par une plainte pour « actes de torture et de barbarie sur mineurs » ? Et l’on ne parlera pas ici d’Alexandre Benalla qui, aux dernières nouvelles, se la coule douce au Maroc…

Ne nous y trompons pas : c’est le gouvernement qui a fait le choix de la répression brutale et de la violence, à une échelle inédite, plutôt que de répondre aux aspirations légitimes portées par les Gilets jaunes. Et face au mépris et à la politique de la matraque, il n’est guère surprenant, et même légitime, que certainEs décident de ne pas subir, et parfois même de rendre les coups.

Le NPA s’indigne de la condamnation de Christophe Dettinger et exige sa libération immédiate. Au-delà, l’ensemble des condamnations prononcées contre les Gilets jaunes (près de 1800 à ce jour !) doivent être annulées, et l’ensemble des poursuites judiciaires arrêtées. L’heure est plus que jamais à la mobilisation, alliée à la constitution d’un vaste front contre les violences policières, la répression et les politiques liberticides du gouvernement. On ne nous empêchera pas de manifester !

Montreuil, le 14 février 2019

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le dimanche 19 mai 2019