Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Communiqués, conférences, réunions > NPA national > Ecologie > ICAN : Les déchets nucléaires militaires

ICAN : Les déchets nucléaires militaires

http://5o83.mj.am/nl3/rTFt8CvVXTPxv4qcq4SmDw?m=AWUAACE4hAIAAcwU0dYAAGLx7wIAAP-Nb5wAJdWmAAUbfwBkxpJJsy6mI8w4SdqeHltVj9lgegAE5Zk&b=b6bf158a&e=76f38fb9&x=1Zz10JsThfhh1aeVafFFvoZb0VhlmriogNNABOCmNLI

Savez-vous que des déchets nucléaires militaires seront enfouis dans le futur centre de stockage géologique profond de déchets radioactifs Cigéo à Bure (Meuse) ? Savez-vous que d’ici 2050, le port de Cherbourg va entreposer dix-huit réacteurs nucléaires, notamment de sous-marins, retirés du service ? Des milliers de tonnes de déchets nucléaires militaires !

Depuis les années 1950, au moins 150 000 m3 de déchets radioactifs militaires d’une durée de vie de plusieurs milliers d’années, pour une partie d’entre eux, ont été volontairement produits pour le développement, la fabrication, les essais, le déploiement, le démantèlement d’armes nucléaires, comme des bâtiments à propulsion nucléaire et des installations afférentes à la construction de cet arsenal. La transparence, malgré les publications de l’ANDRA, est loin d’être une réalité car des déchets ne sont pas répertoriés (déchets enterrés dans le Sahara) ou mal comptabilisés (déchets jetés dans l’océan Pacifique à proximité de Moruroa).

Pour que chacu.n.e puisse se saisir du sujet et agir, nous publions ce tract -librement téléchargeable, ou disponible sur commande et lors des évènements auxquels nous participons - qui apporte les réponses clés à ce sujet ainsi que les moyens pour agir pour mettre un terme à la production de 100 000 m3 supplémentaires (d’ici 2100) de déchets nucléaires militaires.

La décision de consacrer, avec la nouvelle loi de programmation militaire sur la période 2024-2030, plus de 53 milliards € pour disposer d’armes nucléaires au moins jusqu’en 2090, va automatiquement faire croître la quantité de déchets nucléaires dangereux et polluants.

Le « meilleur » des déchets n’est-il pas celui que l’on ne produit pas ? Le seul moyen efficace pour que la France arrête la production de nouveaux déchets nucléaires militaires est qu’elle s’engage, à travers le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, dans un processus de désarmement nucléaire. Pour agir, téléchargez : Les déchets nucléaires militaires de la bombe atomique française, co-réalisé avec l’Observatoire des armements, en coopération avec la Heinrich-Böll-Stiftung Paris, France-Italie

Nous vivons dans un monde qui a pris conscience de la nécessité de réduire les déchets pour conserver un environnement sain et durable. Les déchets nucléaires, militaires comme civils, ont la particularité d’être extrêmement dangereux et d’une gestion complexe. Seuls le temps et un changement de politique peuvent permettre d’en diminuer les risques.

Avec nos propositions d’actions, vous pouvez agir concrétement pour que la France s’engage dans le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, en participant en qualité d’État observateur, à la prochaine réunion des États parties du TIAN à l’ONU, New York en novembre 2023.

Ensemble nous pouvons mettre un terme à ce futur radioactif !

Oppenheimer, avant de regarder le film !

Le film « Oppenheimer », produit par Christopher Nolan, au cinéma n’est pas un simple biopic sur un scientifique qui a marqué l’Histoire. Ce film perlet de faire prendre conscience au grand public de la dangerosité des armes nucléaires et de l’impossibilité aux États de pouvoir faire face aux conséquences d‘un tel désastre.

Ces dernières années, les risques nucléaires s’aggravent fortement entre l’augmentation des arsenaux (Chine, Royaume-Uni), la poursuite des programmes de modernisation et de renouvellement (France, États-Unis, Russie), la multiplication des menaces d’emplois (Trump, Poutine, Kim Jong-un) ; le tout dans un contexte ou la Russie, puissance nucléaire, utilise agressivement sa dissuasion nucléaire pour mener une guerre conventionnelle contre l’Ukraine.

Oppenheimer a montré au monde comment les armes nucléaires fonctionnent ; le Traité des Nations unies sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) doit nous permettre de mettre fin à cette histoire qui nous concerne tous ! À lire « La bombe atomique a été créée par Oppenheimer, il est temps de mettre fin à cette histoire nucléaire ! » pour connaître des informations essentielles avant de voir ce film, sur :

16 juillet 1945, premier essai nucléaire ;
Hiroshima et Nagasaki ;
Le risque d’emploi des armes nucléaires est réel ;
93,33 % de l’arsenal nucléaire français est en alerte ;
Oui, chacun peut agir !

À noter dans votre agenda, pour les Lyonnai.s.e.s, une soirée « Oppenheimer », le mardi 26 septembre, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires, à 18H30 au cinéma Le Comoedia à Lyon qui sera suivi d’un débat avec Jean-Marie Collin Directeur de ICAN France et Virginie Ollagnier (sous réserve) autrice de « Ils ont tué Oppenheimer ».

Tous au Larzac, 3- 6 août 2023

Rejoignez-nous au festival « Les Résistantes 2023 » rencontres des luttes locales et globales sur le plateau du Larzac, lieu dit « La Salvetat » sur la commune de la Couvertoirade (12230).

ICAN France sera présent avec l’Observatoire des armements, et de nombreuses autres associations luttant contre les armes nucléaires que vous pourrez retrouver lors de l’Assemblée des luttes anti-nucléaires (à 10H) le dimanche 6 août ; puis nous commémorerons (à 13H) le bombardement d’Hiroshima et de Nagasaki.

Vous voulez participer à cet événement qui s’annonce très important ? Vous voulez nous aider pour assurer le fonctionnement de notre stand ? Alors contactez-nous - Merci

Analyse du nouveau rapport 2023 de Don’t Bank on the Bomb

De plus en plus de banques dans le monde arrêtent d’investir dans la production d’armes nucléaires, mais pas en France !

Un nouveau rapport de l’ONG Pax « Moving Away from Mass Destruction : 109 exclusions of nuclear weapon producers », partenaire de ICAN, dresse le profil de 109 institutions financières qui excluent totalement ou partiellement des activités économiques avec les entreprises productrices de systèmes d’armes nucléaires. En 2014, elles étaient seulement au nombre de 35. L’étude de Pax montre que la majorité d’entre elles mettent en application de façon très concrète le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) et ce même dans des pays qui s’opposent à celui-ci ! Le Crédit Mutuel Océan, filiale du Crédit Mutuel, aurait pu être inscrit dans cette liste ; mais sa démarche peu éthique et peu déontologique de ne plus reconnaître le TIAN, depuis juillet 2023, fait qu’aucune banque française ne respecte entièrement le droit international. Lire notre analyse.

Samedi 23 Septembre, Marchons pour un monde sans arme nucléaire

À Lyon, Dijon, Paris, Nancy, Montpellier et dans d’autres villes - voir le programme détaillé - à l’occasion de la journée mondiale de l’ONU contre les armes nucléaires, marchons ensemble pour affirmer que nous voulons que la France rejoigne le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) ; nous refusons la Loi de programmation militaire et ses 53 milliards € pour la modernisation et le renouvellement de l’arsenal nucléaire ; nous refusons ce gaspillage de l’argent public ; nous refusons de voir que nos armes nucléaires mettent en péril la planète et les générations futures. Pour tous renseignements contactez-nous.

Une action co-réalisée avec le Mouvement pour une Alternative non-violente, le Mouvement de la paix et l’Observatoire des armements.

Nous avons besoin de vous

Nous remercions les personnes qui ont déjà répondu positivement à notre appel lancé début juillet pour devenir donateur mensuel et / ou qui ont renouvelé leur cotisation annuelle. Notre travail d’expertise et de recherche ne peut se réaliser que si nous disposons de moyens financiers indépendants et durables, merci par avance pour votre soutien.

Si vous voulez nous aider à poursuivre et à obtenir ensemble des succès pour faire avancer notre campagne, nous vous proposons de devenir donateur mensuel. Nous cherchons 100 personnes qui accepteraient de réaliser un don mensuel minimum de 10 €

Formulaire de don ici - Par avance Merci

Grâce à votre don régulier, nous agirons encore plus efficacement et pour vous ce don permet d’étaler votre soutien financier et aussi de bénéficier d’une réduction d’impôts. Merci d’être à nos côtés dans cette campagne pour l’élimination des armes nucléaires.

Nous restons à votre disposition pour toutes questions,

Bel été à tous

SPIP 3.2.0 [23778] | Squelette BeeSpip v.

Mis à jour le dimanche 11 février 2024